• Publié par : Jean-Christophe Sangleboeuf
  • Imprimer cette page

 

               

Le L1 " SPM " est commun aux licences de Physique, de Chimie, de Physique-Chimie, de Sciences pour l'Ingénieur et  de Sciences de la Terre. Lors de la 1ère année, toutes ces disciplines sont enseignées, réalisant de la sorte une véritable année d'orientation en "Sciences de la Matière". La seconde année, le choix d'une "majeure" constitue une 1ère étape vers la spécialisation.

•L’objectif des 2 premiers semestres de licence du portail PCSTM est de faire découvrir à l’étudiant(e) les sciences de la matière, Physique, Chimie, Sciences pour l'ingénieur, Sciences de la Terre, tout en lui proposant un accompagnement personnalisé et des outils lui permettant d’élaborer et accomplir son projet personnel.

•Le premier semestre (S1) assure la transition entre le lycée et l’Université. Une UE (unité d'enseignement) de méthodologie permet de consolider les outils nécessaires à un cursus scientifique. Des enseignements de base et de découverte sont dispensés dans les 4 disciplines de spécialisation : Physique , Chimie, Sciences pour l'ingénieur, Sciences de la Terre ainsi qu’en mathématiques .
•Au deuxième semestre (S2) le choix (sans conséquence sur l’orientation ultérieure) est proposé aux étudiants(es) dans une unité d’enseignement entre Sciences pour l'ingénieur et  Sciences de la Terre et Mathématiques appliquées.  Les étudiants sont aussi initiés à l' informatique
•Au cours des 2 semestres S1 et S2, l’étudiant(e) reçoit des enseignements non scientifiques destinés à favoriser son épanouissement et son insertion professionnelle ultérieure. Ces unités d’enseignement incluent l’apprentissage et la pratique d’une langue étrangère, de la culture générale et de la bureautique.Une préparation à la certification C2i est proposée.

Ce parcours permet aux étudiants volontaires d’approfondir le parcours de base, ce qui peut constituer un élément positif de  leur dossier pour la préparation de concours, la candidature à des écoles d’ingénieur….etc…
Le parcours Défi se déroule sur 2 ans. Les étudiants suivent les enseignements du L1 et L2, renforcés par des enseignements complémentaires :
-    au 1er semestre du L1, 36 h en physique et chimie ;
-    au 2nd semestre du L1, 36 h en physique, chimie et sciences pour l’ingénieur

En 2ème année, les étudiants suivent la majeure physique, ou chimie, ou physique-chimie. Des compléments scientifiques sont proposés aussi chaque semestre.

Les notes des enseignements complémentaires ne participent pas directement à la moyenne du semestre ou de l'année, mais elles donnent un bonus si elles sont supérieures à 10.

Le parcours Défi est accessible aux titulaires d'un baccalauréat S après admission sélective.

Candidatures via APB:                        

www.admission-postbac.fr  entre le 20 janvier et le 20 mars
choisir Formation: licence L1 sciences, technologies, santé, puis « Portail physique-chimie-sciences pour l’ingénieur parcours Défi »

Nous avons mis en place depuis plusieurs années un dispositif d'accompagnement et d'aide à la réussite des étudiants de licence.

Semaine d'accueil :

La 1ère semaine de septembre est réservée à l'accueil des étudiants: présentation des enseignements, des services santé, du sport, visites du campus et de la bibliothèque universitaire.
Les étudiants sont initiés à l'utilisation de l'environnement numérique de travail et des ressources informatiques.

Enseignement référent :

Chaque étudiant qui le souhaite a un enseignant référent qui a la charge de s’entretenir personnellement avec l’étudiant au moins deux fois par semestre et qui peut à tout moment lui apporter une aide personnelle, le conseiller ou alerter le directeur des études et solliciter que l’étudiant suive les enseignements de soutien qui sont mis en place.

Assiduité :

Les TP sont obligatoires et un contrôle d'assiduité est fait en TD. L'étudiant qui cumule plusieurs absences injustifiées en TD doit rencontrer son enseignant référent ou  le directeur des études.

Aide à la préparation des contrôles et examens :

Les contrôles continus et examens sont précédés de séances de préparation encadrées par des enseignants. 

Réorientation :

A l'issue du 1er semestre, tout étudiant en échec pour lequel les perspectives de réussite au second semestre sont faibles peut solliciter une orientation en DUST, Diplôme Universitaire Sciences et Technologies. Il reçoit alors une formation de remise à niveau en sciences, à l'issue de laquelle il peut décider, soit de redoubler en 1ère année d'université, soit de candidater pour une formation type BTS ou DUT.

Le mode d'évaluation privilégié est le contrôle continu tout au long du semestre, associé à des examens terminaux. A l'issue de chaque semestre, un jury se réunit pour examiner les résultats des étudiants.

Une unité d’enseignement est acquise à titre définitif dès que la note finale est supérieure ou égale à 10/20. Elle donne lieu à l’octroi des crédits (ECTS) correspondants.
Le semestre est validé sur la base de la moyenne générale pondérée de toutes les unités d’enseignement le composant et implique l’acquisition de 30 crédits (ECTS).
L’admission au L1 (ou L2) est prononcée si la moyenne générale de S1 + S2 (ou S3 + S4) est supérieure ou égale à 10/20.

Pour tous les étudiants non admis, une 2ème session d'examen dite de rattrapage a lieu fin juin, où l'étudiant peut repasser toutes les UE qu'il n'a pas obtenues. En 1ère année, des cours de révision sont mis en place entre les 2 sessions.

En cas de moyenne au semestre (ou à l'année)  avec échec à certaines UE, on dit que les UE ont été obtenues par compensation (les règles de compensation étant susceptibles  d'être modifiées dans un futur proche, se référer en début d'année universitaire aux règles en cours, votées par les conseils de l'Université).
Modalités de contrôle des connaissances :

Taux de réussite en L1

Le taux de réussite à l'année est environ 50 %  des inscrits à l’issue de la 1ère session. Après la 2nde session, ce taux s’élève à 60%.

Si l’on prend en compte uniquement les étudiants qui ont réellement suivi les cours toute l’année, les taux de réussite sont environ 60 % à l’issue de la 1ère session et 70 % à l’issue de la 2nde.