Stage(s) obligatoire(s)

Les   stages   sont   essentiels   dans   cette   formation. Il est  indispensable  que  les  étudiants  aient  eu  au moins une expérience de terrain (chantiers de fouilles). Il est fortement recommandé aux étudiants qui s’inscrivent en master 1 d’acquérir cette expérience au cours de l’été s’ils n’en  ont  pas  déjà  eu  en  licence, à défaut il sera obligatoire de le faire entre le M1 et le M2.

Projet en M1 : un projet s'étale sur l'ensemble du M1, le sujet pourra être expérimental, bibliographique, de terrain, ou numérique. Le sujet est défini au premier semestre, il se poursuit au second semestre, à partir du mois d'avril il prend la forme d'un stage conduisant à la rédaction d'un rapport et à une soutenance orale en juin.

Stage de recherche en M2 (second semestre) : 4 à 6 mois

Plusieurs thématiques de stages peuvent être envisagées, elles concernent plus particulièrement la construction du discours archéologique à partir du travail de terrain et à partir de l’analyse des systèmes complexes anthropiques par des techniques analytiques. Elles devront utiliser les méthodes archéométriques : Expérimentation, modélisation, simulation, chimie organique et minérale, pétrologie céramologie, archéobotanique, archéozoologie, micromorphologie, techniques de datation et analyse de microvestiges.

Le stage conduit à la rédaction d’un rapport de synthèse et à une soutenance devant un jury en juin ou en septembre (selon la durée du stage).

Partenaires

Sites de certains des laboratoires Latino-Américains et Français ou les stages peuvent être effectués.