Spécialité Mécanique et Génie civil

 

L'objectif de la spécialité Mécanique et Génie Civil est d'offrir une formation scientifique et technique de haut niveau dans les secteurs d'activité des Industries Mécaniques ou du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP).
La spécialité Mécanique et Génie Civil vise à former des scientifiques de haut niveau dans les domaines de la mécanique des matériaux, du génie mécanique et du génie civil. L’objectif de cette spécialité est d’initier les étudiants à la recherche afin qu’ils intègrent cette démarche dans celle plus globale de l’innovation en entreprise, mais aussi de les préparer à poursuivre en Doctorat pour ceux qui le souhaitent (30%).
Les objectifs pédagogiques sont les suivants :

  • le renforcement théorique et méthodologique de matières scientifiques fondamentales,
  • le développement et l'approfondissement des connaissances dans des secteurs plus spécialisés,
  • l'initiation aux méthodes et aux outils de travail de la recherche.

A l'issue de la formation, les diplômés auront eu

  • un renforcement théorique et méthodologique de matières scientifiques fondamentales,
  • un développement et approfondissement des connaissances dans des secteurs plus spécialisés (comportement mécanique des matériaux, génie mécanique, génie civil),
  • une initiation aux méthodes et aux outils de travail en recherche.

A l'issue de la formation, les diplômés auront eu

  • un renforcement théorique et méthodologique de matières scientifiques fondamentales,
  • un développement et approfondissement des connaissances dans des secteurs plus spécialisés (comportement mécanique des matériaux, génie mécanique, génie civil),
  • une initiation aux méthodes et aux outils de travail en recherche.

Les perspectives professionnelles sont orientées principalement vers les fonctions de Recherche et Développement et à la préparation ultérieure d'un doctorat, qui conduit aux métiers suivants : enseignant-chercheur dans l'Enseignement Supérieur, chercheur au CNRS,
chercheur dans les centres de recherche publics sur les industries mécaniques, le B.T.P., l'environnement naturel : CETIM, CEA, ANDRA, ONERA, LCPC, CSTB, IFREMER, INERIS, INRETS, BRGM, CEMAGREF, fonctions de Recherche et Développement dans les entreprises ou laboratoires de recherche privés ou semi-privés des industries mécaniques (CETIM) ou du BTP (CEBTP).
Bien que les secteurs d'activité de la mécanique et du BTP soient considérés comme traditionnels, les organismes ci-dessus témoignent des activités de recherche lesquelles recouvrent des aspects multiples : matériaux  économiques, performants et durables, procédés compétitifs nouveaux, adaptation aux contraintes environnementales.