• Publié par : Noël Plouzeau
  • Imprimer cette page
Master informatique

Spécialités GL, IR, MIAGE, MITIC, SSI

Présentation générale des enseignements

Master informatique

1. Consolidation dans des domaines de base

Bien que formant des étudiants de profils très différents, les uns pour travailler sur le développement et l'administration des réseaux, les autres pour assurer la sécurité des applications informatiques, les spécialités IR (Ingénierie des réseaux) et SSI (Sécurité des systèmes d'information) partagent des enseignements de base en administration des réseaux (ADM) et en cryptographie pour la sécurité (BCS).
Des enseignements communs orientés vers le développement de logiciel sont proposés aux étudiants des spécialités GL (Génie logiciel), MITIC (Méthodes informatiques et technologies de l'information et de la communication) et MIAGE (Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises). Ces enseignements apportent des compléments métier destinés à leur assurer une maîtrise des techniques de conception (AOC), de mise en œuvre des applications interactives (GLI), de modélisation et traitement des documents structurés (DOC).

2. Choix d'options adaptées au projet professionnel

Des enseignements d'options permettent une spécialisation approfondie dans la spécialité du master, mais peuvent apporter aussi un complément de formation aux limites du domaine de la spécialité. La liste des thèmes qui sont approfondis dans ces enseignements est donnée ci-dessous à titre indicatif, car elle est susceptible d'évoluer chaque année pour s'adapter aux évolutions des technologies de l'informatique :

  • sécurité : authentification ; contrôle d'accès ; cryptographie avancée ; vote électronique ; détection d'intrusion ; sécurité des services en ligne ;
  • interaction : interfaces homme-machine (IHM) et utilisabilité ; outils pour la construction d'IHM ;
  • multimédia : applications multimédia interactives ; multimédia mobile ; vidéo, image, son : acquisition, manipulation, restitution ;
  • image : environnements virtuels coopératifs ; modélisation, animation, rendu 3D ;
  • réseaux : architecture N-tiers ; atelier nouveaux protocoles et services ; télécommunication et mobilité ; complément sur les réseaux ; transmission de flux multimédia ;
  • traitement de données : indexation multimédia ; fouille de données statistique ; fouille de données symbolique ;
  • système et programmation : génie logiciel appliqué ; programmation temps-réel ; structure des codes, architectures et processeurs ; techniques avancées de conception par objets.

Quatre options sont choisies en début d'année par l'étudiant :

  • trois options « spécialisées » pour un approfondissement dans la spécialité choisie,
  • une option « complémentaire» d'ouverture.

1. Professionnalisation

Étude bibliographique ou prospective

Un travail d'expression, écrite et orale, est effectué dans le cadre d'une étude bibliographique ou prospective de veille technologique réalisée par chaque étudiant. Ces études, suivies par des enseignants, permettent d'approfondir les connaissances dans un domaine spécialisé de l'informatique. Plusieurs demi-journées de travail sont prévues dans l'emploi du temps pour permettre à tous les étudiants de participer aux discussions sur les technologies présentées. L'évaluation tient compte à la fois des capacités d'analyse et de compréhension d'un sujet nouveau, mais aussi de présentation, d'argumentation et de dialogue des étudiants.

Projets

Les projets sont confiés à un groupe d'étudiants disposant d'une grande autonomie dans l'organisation et la répartition du travail. Certains projets regroupent des étudiants de spécialités différentes dont les compétences complémentaires contribuent à la réussite du projet demandé. Chaque projet est encadré par un enseignant-chercheur. Des créneaux horaires sont réservés dans l'emploi du temps afin de permettre aux étudiants de mener à bien leur projet, en utilisant les matériels mis à leur disposition par l'IFSIC (salles de projet). Les soutenances orales et les démonstrations sont présentées devant un jury composé des encadreurs et du responsable de la spécialité. Les démonstrations, publiques, permettent notamment aux étudiants de première année de master, voire de licence, de mieux appréhender les profils des différentes spécialités du master d'informatique.

Conférences

Les conférences abordent des domaines complémentaires à la formation initiale (législation, marketing, typographie, société de l'information, etc.) ou constituent une ouverture vers de nouvelles technologies (réseaux, nouvelles interfaces et applications diverses). Elles visent non seulement à apporter les connaissances nécessaires à la mise en œuvre de projets informatiques, mais aussi à acquérir les bases d'une véritable culture scientifique.
Elles sont données majoritairement par des intervenants extérieurs (professionnels invités, chercheurs, enseignants-chercheurs d'autres universités). Elles sont en partie renouvelées chaque année, de telle sorte que les étudiants du master puissent y trouver de l'intérêt aussi bien en 1re année, qu'en 2e année.
Certaines conférences plus spécialisées (10 h) ne sont proposées qu'aux étudiants des spécialités concernées. En moyenne, il y a 20 h de conférences communes et 10 h de conférences spécialisées (pour chacune des spécialités IR, SSI, GL, Mitic et Miage).

Anglais

Activités et thèmes abordés liés au monde du travail (non exclusif)

  • travail en groupes de toutes tailles,
  • activités complexes s’appuyant sur des supports multiples (prise en charge progressive de l’organisation des activités par les étudiants),
  • expression et communication orales (échanges structurés en situation),
  • productions écrites.

Objectifs

  • obtenir des compétences linguistiques du niveau B2 du Conseil de l’Europe (CLES degré 2),
  • acquérir une autonomie et des compétences transversales,
  • mettre les compétences organisationnelles au service d’activités complexes impliquant compréhension et expression écrites et orales (savoir utiliser ses compétences linguistiques en situation).

2. Libre

Certaines activités sont proposées comme UE LIBRE pour ce master informatique :

  • pour permettre aux étudiants non francophones de compléter leur maîtrise de la langue française, par un travail de renforcement en langue française (LV0+),
  • pour contribuer au renforcement en langue anglaise (LV1+) des étudiants francophones dont le niveau d'anglais est insuffisant à l'entrée en M2,
  • pour démystifier la création d'entreprise (ICE, initiation à la création d'entreprise),
  • pour prendre conscience de l'environnement économique et acquérir une capacité minimale d'analyse de la vie des organisations (ECO, économie générale et politiques économiques),
  • pour développer des compétences rédactionnelles (ECR, atelier d'écriture).

D'autres activités peuvent être reconnues comme UE LIBRE :

  • perfectionnement dans une autre langue vivante, encadré par le SCELVA (allemand, espagnol),
  • activité sportive encadrée par le SIUAPS (activités sportives),
  • éventuellement, des activités associatives ou extra-universitaires, régulières, considérées comme une véritable ouverture professionnelle et validées par le responsable de la formation.

3. Stage

Le stage, obligatoire, encadré et évalué, a lieu dans des entreprises situées principalement, mais non exclusivement, dans le grand Ouest. Tout ou partie du rapport de stage peut être rédigé en anglais, notamment lorsque le stage est effectué à l'étranger. Les conventions de stage sont établies entre l'université et l'entreprise. Le stage doit permettre d'évaluer les capacités de l'étudiant à s'insérer professionnellement et à mettre en application les concepts et méthodes acquises au cours de son master. Le résultat de l'évaluation du stage tient compte des aptitudes du stagiaire à :

  • réaliser le travail demandé (conception, développement, documentation),
  • en rendre compte par écrit (rapport de stage),
  • en rendre compte oralement (soutenance).

Master informatique

Dispositif de soutien en formation continue

Chaque étudiant de FC est suivi par un tuteur, enseignant de la formation et bénéficie d'une semaine de mise à niveau en période de pré–rentrée afin de favoriser la reprise d'études.

Cet enseignement de mise à niveau est commun aux cinq spécialités et réservé aux étudiants de FC.

Cette semaine de formation supplémentaire permet à ces nouveaux étudiants de se familiariser avec les méthodes de travail du master d'informatique et de reprendre confiance en eux lorsqu'ils ont quitté le milieu universitaire depuis plusieurs années.